mardi 20 septembre 2016

Ce qui m'anime?

L'intimité, celle qui va bien au-delà de la sensualité et de la sexualité, où les mots prononcés sont sacrés et dans laquelle vous sentez connecté, comme si on pouvait goûter l'air respiré de notre partenaire.

La possession du moment et aspirer tout doute de l'air de la pièce. Lorsque mes yeux noircissent, que ma voix souffle les ordres, ma volonté est de consommer, que vous vous figiez dans l’instant, immobilisée par mes désirs. Étouffer vos pensées, à tel point que vous devenez animal de plaisir, et mendiez pour servir mes plaisirs sexuels.

La confiance, la communication et la compréhension et je tente d'assumer mes lacunes et défauts. Je veux vous mettre en valeur et vous permettre de me dire quand je suis perdu. Je ne cherche pas à être plus que ce que je suis, mais j'essaye d'être la meilleure version de moi, et toujours être digne de votre respect.

Je suis habité de passion, ma finalité est le plaisir et je vous les livre de façon brutale, que vous portiez mes marques plusieurs jours.

Mais ce qui me tient le plus à cœur est l'honnêteté et la transparence. Si je suis aimé ou détesté, c'est à cause de qui je suis, pas de ce que l'on perçoit de moi.


Voilà ce qui m'anime.

mardi 13 septembre 2016

Il y a oui monsieur, et Oui Monsieur.

Oui monsieur sont des mots étonnants, ils indiquent une forme de respect, mais peuvent aussi bien être une simple interaction formelle dénuée de sens. Tout comme elle a un sens différent en société quand ils sont utilisés (comme le dire à votre employeur ou un client), il y a une différence quand ils sont exprimés dans notre univers D/s.

J'ai eu ce privilège d'entendre des femmes prononcer Oui Monsieur pendant le jeu. Cela permet toujours aux deux d'entrer dans un état d'esprit particulier et d'agir selon les rôles définis. Pour moi, c'est aussi une transition naturelle.

Mais quand ils sont dits par votre soumise en dehors du jeu, comme une façon de vous honorer d'une manière naturelle, organique, subtile, c'est très apaisant et beau. Surtout quand ils sont livrés sur un ton qui n'est pas forcé. Cela devient à la fois une démonstration d'affection et d'un véritable engagement dans la relation D/s.

Quand la relation est sérieuse, que la dynamique créée est maintenue, c'est aussi réel, puissant et significatif que les pensées, les actions et les sentiments des personnes qui la compose. Les relations D/s ne s'obtiennent pas, elles se construisent, s'ajustent à vos envies.

J'adore jouer... beaucoup. Mais j'aime aussi un partage organique, qui n'est pas écrasant ou autoritaire pour les deux. Je ne pourrai jamais m'engager dans une relation Maître/esclave. Ce n'est pas ce que je veux. Alors, quand la soumise glisse naturellement un Monsieur, en particulier un Oui Monsieur au cours d'une conversations en dehors du jeu, nous savons que l'engagement est sensiblement le même que les mots. Réel et significatif.

À la naissance de la relation, (celle-ci se bâtit lentement), cela peut être long avant que la soumise porte son collier. Ainsi, les Oui monsieur en dehors du jeu ne représentent pas essentiellement son appartenance ou le contrôle. Ils sont tout simplement un besoin intérieure d'être soumise alors que la confiance s’installe et autorise le dominant à décider de certaines choses pour les deux.


C'est pour tout cela et pour la douceur et l'honnêteté de ces Oui Monsieur que j'ai envie d'honorer et de vivre avec honnêteté en leur sein. Il y a oui monsieur et il y a Oui Monsieur. J'aime les deux, mais c'est le second qui m'invite à être une meilleure personne et un meilleur Dominant, vraiment, il n'y a rien de plus puissant que cela.

jeudi 8 septembre 2016

Je vais(3)

Je ne vais pas vous embrasser. Je vais poser mes lèvres sur vous si fort, à vous en faire mal, que vous  respiriez correctement. Vous toucher n'est pas suffisant, je vais me saisir de votre peau, que vous oubliez tout sentiment humain, que vous vous sentiez comme un animal en appartenance, le corps et les orifices dévoués à mon plaisir.

Je vais vous goûter, non pas là... Je vais goûter vos larmes, mélange de crainte et de plaisir salé sur ma langue. Je vais goûter votre chair, et me régaler de votre corps comme s'il est mon dernier repas. Je ne vais pas vous faire l'amour et laisser s'exprimer mes douces émotions. Je vais vous posséder si fort à vous laissez penser que je suis sans cœur et froid, vous me traiterez de salaud avec la satisfaction que seule une âme décimée peut avoir, tout en essayant de respirer.

Je vais vous fesser, violemment et d'une force qui va d'abord vous faire regretter votre consentement, jusqu'à ce que la première vague chaude d'endorphines vous aspire et dissipe vos regrets alors que vous plongez dans un sentiment d'euphorie et de plénitude.

Je vais regarder profondément vos yeux teintés du néant alors que vous lâchez tout, offrez tout et que le plaisir vous pénètre, comme je vous pénètre en l'instant; observer votre corps nu, lié, secoué de spams devant moi.

Je vais saisir dans mon poing vos cheveux et tirer brusquement vers l'arrière votre tête et lécher votre visage, pendant que nous nous écrasons dans un violent baiser.


Vous vous sentirez aimé et en sécurité. Ce ne sera pas léger et joli, élégant et gentil, mais cette passion, le moment de nos premières émotions sera le nôtre, tandis que vous êtes à moi.

samedi 3 septembre 2016

Soyez votre flamme

À trop dormir
Vous serez en retard
Pour changer le monde
Votre unique pensée
La seule ligne directive
À l'esprit

Soyez qui vous voulez être
Ne laissez personne souffler votre flamme
Elle ne peut brûler
Coupé de son oxygène
Elle a besoin de respirer
Soyez un feu

Graver la route que vous souhaitez suivre
Soyez votre propre lumière dans l'obscurité
Soyez votre lumière sur votre ligne
Avec passion et savoir
Courage et sagesse

N'essayez pas
Soyez ce que vous voulez faire
Et si vous devez recommencer
Mettez-vous
En mouvement

Les jours de votre futur passeront
Tout est relatif
Tout est spéculatif
Sauf le feu
Il brûle avec chaleur
C'est indéniable
Avant d'être cendres
Soyez votre flamme

Des mots en équilibre
@Équilibre

lundi 29 août 2016

Une couleur que je ne veux perdre.

Vous aimeriez être à genoux et me servir, mais dans quel état particulier cela vous mettrai?

Dans un espace-temps, l'esprit rassuré et au repos. Vous découvrirez votre place, en assumerez votre position. Cela sera puissant, car ce ne sera pas une obligation, mais un profond désir d'être seulement mienne. Vous serez apaisée, libre, pour être vous.

C'est un spectacle à voir, qui me permettra de vous diriger et vous contrôler. Alors que je serai debout, pour nous, pour moi, il m'offrira un effet de levier naturel et vous plongera dans le respect, la chaleur, et l'affection. Je serai toujours debout, que ce soit pour les défis quotidiens ou pour maintenir une énergie et aller de l'avant, progresser de quelque manière que je ce soit. Debout pour mes principes et la morale. Debout face à la mer du changement qui tentera en permanence d'éroder nos rives de bonheur. Je serai toujours debout, là, à côté de vous. Je serai toujours debout prêt à me battre, pour vous, pour moi, pour nous.

C'est un équilibre, paradoxe d'un asymétrie des positions debout et à genoux, le dominant et la soumise. C'est une œuvre complète, des teintes différentes, mais tous les deux nous colorerons la même scène. Aucun des deux ne sera plus grand que l'autre, chacun saura son rôle et sa place pour composer une image complète de beauté.

Le plaisir d'être à genoux femme soumise

Voilà qui nous serons quand vous serez à genoux face à moi debout, une image passionnée de plaisir. Et vous serez une couleur que je ne veux perdre.